Changer le monde

Changer le monde

Après la vision du premier volet de Matrix, je sentais intrinsèquement que je tenais une piste, si pas spirituelle, dans tous les cas très intrigante et porteuse d’un mystère à résoudre. Je l’ai vu une bonne douzaine de fois, lu des livres qui y faisaient référence et exploré la signification de chaque scène depuis lors…

Paris, quartier chinois, printemps 2010:  je suis victime d’un vertige métaphysique.
Je ne savais pas alors, que j’entrais dans une aventure fascinante, à la poursuite d’une explication rationnelle en réponse à ces questions: « Est-ce que nos pensées créent? Avons-nous le pouvoir de changer notre vie par l’intermédiaire de notre esprit ou de notre conscience? Sommes nous les émetteurs-récepteurs des esprits, consciences, de ceux qui nous entourent?

L’aventure prend place lors d’une conférence donnée par Morvan Salez à L’INREE.
1. Moment « eureka »: le RESULTAT d’une expérience (appelée expérience de Young, dite des deux rainures), dépend de l’OBSERVATEUR. Ce résultat change en fonction du fait qu’il est observé ou non. Des ondes, ou des particules?

2. Au niveau microscopique, plus rien ne se comporte normalement et ne répond plus aux lois de la physique gravitationnelle. Celle que nous connaissons, tangible, visible, qui peut être expliquée, la physique de Newton. La pomme qui nous tombe sur la tête.

Pour moi c’était clair, cela voulait donc dire que nous (notre esprit, notre conscience?) influençons la réalité ou la matière? Que nous créons l’univers qui nous entoure? Et par extension que nous sommes responsables de ce qui nous arrive?

Rien de ce que nous voyons, expérimentons avec nos sens, n’existe, enfin, existe seulement dans notre esprit. Ce ne sont que des vibrations, de l’énergie, minuscules cordes, ondes. Infiniment minuscules, elles s’assemblent et se désassemblent en fonction des besoins. Les besoins de qui? Nous? l’univers, une force supérieure, un créateur omnipotent? tout à la fois?

L’univers est une grande source d’infinies possibilités. Un immense panier dans lequel nous puisons.

3. Lorsque deux particules ont été en contact, on a beau les éloigner à des milliers de giga kilomètres, elles se comportent et réagissent de la même manière, simultanément (intrication quantique), bye bye Einstein, la vitesse de la lumière est abolie. Le temps n’est pas linéaire, juste un consensus, une invention pour se donner des repères. Les causes ne précèdent pas forcément les effets, le passé, le présent et le futur existent simultanément à l’état latent.

Sommes-nous tous connectés? Oui, si l’on considère que tout a été créé au moment du big bang, si big bang il y a eu, cette possibilité est, elle aussi, remise en question.

Alors pourquoi pouvons nous toucher les objets qui nous entourent si rien n’est solide?

En physique quantique,  toutes les situations, tous les états existent simultanément, jusqu’au moment où une volonté extérieure (à l’espace-temps d’après Philippe Guillemant), notre conscience,  agit et transforme une de ces situations en quelque chose de réel, ce que l’on appelle la décohérence quantique. Expérience du chat de Schrödinger, superpositions d’états, probabilités, futurs, présents et passés sont déjà tous là. La matrice de tous les possibles est ici,  maintenant et tout le temps… Reste à savoir où est situé le siège de la conscience? Décoiffant!

A lire si vous voulez aller plus loin dans l’exploration du temps, La Route Du temps, et la Physique de la Conscience.

Le physicien Philippe Guillemant propose un modèle cybernétique de la conscience, assurant un contrôle quantique de l’espace-temps et transformant la vision du monde. Il pense qu’il est possible de modeler individuellement et collectivement la réalité à partir de la capacité de brasser les mondes invisibles.

51dqdpgz3ul-_sx342_bo1204203200_

L’explication devenait plus limpide pour moi. Tous les futurs existent déjà. Si vous ne changez rien à votre comportement, à vos décisions, si vous ne passez pas à l’action, ce futur s’accomplira. Malheureusement, c’est généralement celui que l’on craint le plus qui se réalise, puisque nous avons tendance à imaginer les pires scénarii plutôt que ceux qui sont positifs et porteurs. Un bon coaching permet de réévaluer la situation, de découvrir son propre potentiel et donne le pouvoir de changer sa ligne du temps vers un futur plus lumineux.

Libre à vous de changer ce qui ne vous convient pas. Enfin, libre, c’est vite dit,  c’est là que la partie coaching intervient et vous aide à y voir plus clair, à ouvrir d’autres horizons, à vous faire prendre conscience de ce qui ne va pas et de ce qu’il faut faire différemment pour voir se réaliser ce que vous voulez.

Je ne suis qu’au début d’une longue recherche passionnante et porteuse. Prochaine étape, la nature est-elle déterministe? si oui, quid de notre libre arbitre? Sinon, comment changer notre destin et trouver la voie qui nous convient? Lisez La Route du Temps, de Philippe Guillemant, ça fait rêver 😉 théorie de la Double causalité, synchronicité, conscience et indéterminisme…

Les découvertes sur la physique quantique changent le monde et la réalité dans laquelle nous vivons. Je continue à marcher sur le chemin, passionnant s’il en est 🙂